Accueil

NESSONVAUX : Nostalgie mécanique Impéria telle qu'en elle-même...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

NESSONVAUX Nostalgie mécanique Impéria telle qu'en elle-même...

Le souvenir s'en estompe, mais l'écusson rouge et or de la marque Impéria fut célèbre il n'y a pas si longtemps. Impéria était un important constructeur et monteur wallon d'automobiles et de motocyclettes.

Pendant cinquante ans, de 1908 à 1958, l'usine de Nessonvaux (ancienne route Liège-Verviers) a construit et monté des automobiles Impéria, assemblé, après 1946, des berlines anglaises Standard Vanguard, des cabriolets Triumph TR2 (singulièrement un modèle avec «hard-top» et vitres électriques), quelques Alfa Roméo 1900 ainsi que des motos allemandes Adler.

Impéria avait une image sportive: dès 1908, la marque gagne des courses en circuit et en côte en France (Evreux, Château-Thierry, Salon, le Ventoux); en 1910, une Impéria atteint le 144 km/h sur l'anneau de Brooklands (Angleterre); en 1923 une 1100 cc sans soupapes couvre le kilomètre lancé à 117 km/h; en 1938, une Impéria se classe deuxième aux 24 heures de Francorchamps...

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs