Accueil

Nick Rodwell

Depuis 26 ans, Nick Rodwell règne sur l’empire Hergé. Avec intransigeance. Et sans aucun sens des relations publiques. Son blog l’a montré.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

C’est l’histoire d’un mec qui vit un rêve et qui le cadenasse pour ne plus jamais en sortir. Nick Rodwell n’était pas prédestiné à devenir le gardien du temple d’Hergé, le patron de la SA Moulinsart, qui en détient tous les droits dérivés. Avant d’épouser Fanny Vlaeminck, la veuve d’Hergé – une appellation que Nick abhorre – et sa légataire universelle, en 1993, il était un admirateur du dessinateur belge et avait ouvert à Londres une boutique dédiée à Tintin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs