Bon plan Où boire le meilleur half en half de Bruxelles ?

JEAN-CLAUDE VANTROYEN

Les vrais Brusseleirs purs et durs qui ne jurent que par la gueuze et la kriek vous diront que le seul vrai « half en half » est un mélange, moitié-moitié comme le dit son nom flamand, de faro et de lambic. Les patrons du « Belga Queen », resto chic de la rue du Fossé-aux-Loups, ont inventé leur half & half en mélangeant gueuze framboise et champagne. Mais, au centre de Bruxelles, aujourd'hui, quand on commande un « half & half », on reçoit un verre élancé rempli d'un liquide pétillant, produit du mélange de mousseux et de vin blanc. Un apéro délicieux.

C'est au « Cirio », rue de la Bourse, qu'on a inventé ce divin breuvage, qui allie l'amertume d'un vin blanc sec à la pétillance d'un mousseux corsé. Le « Cirio » est un vieux café de la capitale. Il a été ouvert en 1886 par Francesco Cirio, patron d'une multinationale de produits italiens qui possédait 18 cafés en Europe, à Saint-Pétersbourg, Moscou, Zurich, Paris, etc. Seul celui de Bruxelles subsiste. Allez-y voir : le décor, resté identique, vaut la peine, avec ses banquettes au tissu cramoisi ligné, ses murs marouflés, ses miroirs biseautés et ses toilettes qui n'ont guère changé depuis un siècle.

C'est donc là que, juste avant la guerre 40-45, le « half and half » (vous remarquerez le « and » à l'anglaise) fut créé. Nous vendions beaucoup de spumante à l'époque, raconte un des garçons à l'ancienne du lieu. Un moment, il nous a manqué. On l'a coupé de vino bianco. Ça a plu. On a continué. Jusqu'à aujourd'hui.

Le half and half y est servi à ras bord, mousseux d'abord, vin blanc ensuite. Il coûte 2,75 euros. Il est bon, léger. Mais il manque un peu d'espiéglerie et de fraîcheur : c'est que le débit y est permanent, les deux bouteilles ne restent pas longtemps au frigo.

De l'autre côté de la Bourse, dans le quartier Saint-Géry, le half & half est aussi une boisson prisée. On en trouve au « Mezzo », au « Roi des Belges », au « Mappa Mundo »... Mais c'est au « P. P. », rue Van Praet, qu'il est le plus séduisant. Le half & half y est un peu plus corsé qu'au « Cirio » et la bulle y conserve plus longtemps toute son effervescence. Il coûte 3 euros. La terrasse y est agréable et le personnel jeune, cosmopolite et souriant. Une belle halte.