Accueil

Pallier le manque de logements pour les autistes adultes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pallier le manque de logements pour les autistes adultes

Le soir encourage Les OEuvres

Longtemps ignoré ou mal interprété en Communauté française, l'autisme ne suscite une attention particulière des spécialistes que depuis cinq ou six ans. Ce n'est donc que depuis peu que ce trouble grave du développement a été véritablement reconnu et que les autistes ont été considérés comme tels. Mais la situation n'est pas encore parfaite : les autistes adultes sont actuellement placés en centres de jour mais ils n'y ont pas vraiment leur place. Même chose pour les centres d'hébergement où la seule évocation de l'autisme ferme bien souvent les portes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs