Accueil

PEDOPHILIE A LA RUE CONSEIL, A IXELLES

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pédophilie à la rue du Conseil, à Ixelles

Roland Corvillain et sa compagne Rita- sur le banc des prévenus pour une sordide affaire de moeurs.

Début septembre 1996, les excavatrices bien connues dans le cadre de l'affaire Dutroux-Nihoul ont fait leur apparition à Bruxelles. Et plus particulièrement à Ixelles, rue du Conseil. Chez un certain Roland Corvillain, un nom qui n'évoquait aucun souvenir particulier, à l'époque. Hier, cela s'est précisé. Le dossier Corvillain a été ouvert par la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. Une sordide affaire de moeurs.

Quatre enfants sont concernés. Certains étaient très jeunes à l'époque des faits. Monique (un prénom d'emprunt que nous lui avons donné pour protéger son identité) avait 4 ans quand le calvaire a commencé, 12 ans quand il s'est achevé. Sa maman, Rita, a longuement vécu avec Roland Corvillain. Et c'est quand Monique a tout raconté à sa mère que celle-ci a décidé de porter plainte contre Roland.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs