Accueil

Pots-de-vin à VDB

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pots-de-vin à VDB?

Le ministre d'Etat

réfute et interroge

Mis récemment encore en cause par l'hebdomadaire Knack au sujet de dénonciations portant sur des commissions que Paul Vanden Boeynants aurait touchées dans le cadre des marchés militaires alors qu'il était ministre de la Défense entre 1972 et 1979, faisant aussi l'objet d'une lettre du procureur général de la cour d'appel de Bruxelles au président de la Chambre Ch. F. Nothomb le saisissant de cette affaire, VDB réagit, réfute et pose des questions.

VDB confirme l'existence de la lettre du procureur général au président de la Chambre concernant la transmission d'une dénonciation sur des faits qui datent de l'époque où il était ministre de la Défense. VDB n'est plus parlementaire mais les dénonciations, se rapportant à une époque où il était ministre, ne sont pas de la compétence de la cour d'appel. Le dossier relève de la Chambre des représentants qui peut l'instruire ou le renvoyer à la cour de cassation.

«Chantage éhonté»

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs