Brève

Fraude téléphonique

Le tribunal correctionnel a condamné, mercredi, trois hommes pour avoir, le premier vendu, les autres acheté, des cartes téléphoniques en noir, indique La Capitale. Les prévenus établissaient de surcroît de fausses factures auprès de fournisseurs inexistants mentionnant des montants allant jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros. La société en cause, Univers Telecom, et ses deux gérants ont été condamnés, l’un à 15 mois de prison avec sursis et à 4.000 euros d’amende, l’autre à un an de prison avec sursis et à 3.500 euros d’amende. Celui qui a été identifié comme leur fournisseur non officiel a été condamné à 3 ans de prison ferme et à 12.500 euros d’amende. Tous trois étaient en aveux d’avoir, de 2003 à 2005, commis des faux en écriture commerciale. Ils établissaient en outre de fausses factures faisant état d’achat et de vente de cartes de téléphone pour des montants particulièrement élevés. Le tribunal a ordonné l’arrestation immédiate du premier prévenu, le fournisseur officieux. L’homme, de nationalité marocaine, sans domicile en Belgique, n’avait pas comparu à son procès.