Retour sur une extraordinaire carrière Jeannie Longo, la grande dame du cyclisme

Retour sur une extraordinaire carrière Jeannie Longo, la grande dame du cyclisme

Celle qui a donné ses plus belles lettres de noblesse au cyclisme féminin, a cette fois décidé de quitter les pelotons. Evidemment, Jeannie Longo aurait préféré se retirer avec un nouveau titre de championne du monde mais ses concurrentes en ont décidé autrement. Finalement au vu de son formidable palmarès quelle différence cela aurait-il fait au lieu de douze titres d'en avoir treize? Pas grand chose si ce n'est que le chiffre aurait été symbolique. Symbolique, car Longo avait disputé son premier championnat du monde en 1985, soit il y a treize ans. Treize ans, treize titres: l'image aurait été belle.

Ce n'est qu'à 20 ans, en 1978, qu'elle se tourne vers le vélo, mais pas encore exclusivement. Longo conquiert son premier titre de championne de France en 1979, le premier d'une impressionnante série qui la verra triompher dix années de suite. Elle cherche la motivation jusqu'en 1983 quand se profilent les Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles. Cette perspective l'incite à se consacrer uniquement au cyclisme.

C'est grâce à elle et à tous ses titres que les médias français ont commencé à parler de son sport. Son premier titre de championne du monde, Longo le conquiert sur la route, le premier d'une longue liste. Dès 1986, elle prend possession du record de l'heure. Depuis 1978, il n'avait plus été battu. Plusieurs fois, elle améliorera sa performance. Longo va ainsi s'adjuger les trois records: en altitude, au niveau de la mer et en salle.

Elle sera aussi la femme des grands tours. Après deux tentatives infructueuses pour s'imposer dans la Grande Boucle et autant de secondes places, elle commence à se dire que jamais elle ne gagnera le Tour. Ses supporters et son mari ne l'entendent pas de cette oreille. Ils sont sûrs que Jeannie peut gagner le Tour. Et elle aussi finit par y croire: elle s'imposera de 1987 à 1989.

POSITIVE À L'ÉPHÉDRINE

Longo sera confrontée au dopage en 1987. Elle qui a toujours observé une hygiène de vie très stricte, est accusée de dopage à l'éphédrine. Longo crie à l'innocence et n'hésite pas à dire j'ai toujours résisté au dopage, c'est une de mes plus grandes fiertés. A cette période, Longo était partie s'entraîner aux Etats-Unis dans le Colorado pour le record de l'heure. Pour lutter contre les effets néfastes de l'altitude, elle avait utilisé des produits diététiques contenant une infime quantité de cette substance. Le taux relevé dans ses urines atteignait à peine le gramme par mètre cube.

Longo se retrouve suspendue un mois. Malgré cette affaire, pour la première fois un annonceur parraine Longo. Quelques années plus tard, elle dira à propos du sponsoring qu'il est moins douloureux de battre un record de vitesse que de répondre à la question: pourquoi Tapie s'est-il intéressé au champion Hinault et pas à la championne Longo? Si Longo est la femme de tous les records, elle est aussi la femme des petites phrases assassines. Que ce soit destiné à la presse, à son entraîneur ou à propos de ses concurrentes. En 1989, après avoir presque tout gagné, elle décide de raccrocher. Mais elle veut encore conquérir le seul titre qui manque à son palmarès: championne olympique. Longo veut revenir pour les Jeux olympiques de Barcelone en 1992 après être devenue maman. Finalement, aucun enfant ne naîtra de cette période sabbatique et Longo ne deviendra championne olympique qu'en 1996 à Atlanta.

TROP PEU RESPECTÉE,

ELLE PART AUX ÉTATS-UNIS

Aujourd'hui, Longo arrête sa formidable carrière, à moins qu'une fois de plus elle ne change d'avis... Fatiguée du stress qu'un maillot de leader engendre et du manque de respect du peloton, non elle ne reviendra pas. Avant, quand vous vouliez remonter un peloton, vous préveniez et on vous laissait passer. Maintenant, vous finissez dans les gravillons. Et puis, il y a les Italiennes qui ne me respectent pas du tout, qui me considèrent trop vieille pour être capable de frotter.

A bientôt 40 ans et des projets plein la tête, Longo parle de s'installer aux Etats-Unis dans le Colorado. Sans doute le temps est-il venu pour la grande dame du cyclisme de passer à autre chose, comme commencer une nouvelle vie sur fond de montagnes rocheuses.

N. C. (St.)

Sur le même sujet
Cyclisme