Accueil

RETROSPECTIVE LEON DEVOS AU TOURISME DU HAINAUT

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Rétrospective

Léon Devos

au tourisme

du Hainaut

Raoul Dufour, le «patron» du Tourisme du Hainaut, est un homme heureux: la dernière exposition qu'il accueille dans les locaux de la rue des Clercs à Mons, avant de partir en retraite, fera date dans l'histoire de cette vénérable maison puisqu'il s'agit d'une vaste rétrospective des oeuvres de Léon Devos, né à Petit-Enghien, et donc hennuyer, en 1897 et qui nous a quitté en 1974.

Léon Devos a excellé à recréer les miroirs d'un domaine sans ombre, dit de lui Paul Caso. Nul peintre n'éveilla mieux la gourmandise et le plaisir de vivre. Il avait toujours une vision sensuelle des biens terrestres, celle qui, de Jordaens à Renoir, en passant par Fragonard, a donné à la peinture européenne, depuis plusieurs siècles, ses plus beaux titres de santé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs