Tony Williams,

Tony Williams,

chanteur des

Platters, est mort

Tony Williams, le chanteur vedette des Platters, est mort vendredi, à New York, à l'âge de 64 ans. Williams était gardien de parking à Los Angeles lorsque, en 1953, le compositeur Buck Ram l'avait engagé pour fonder un groupe de rythm'n blues avec David Lynch, Herbert Reed, Paul Robi et Zola Taylor, que remplacera rapidement la future femme de Williams, Helen. En 1955, les Platters sortent «Only You», un succès foudroyant qui fera le tour du monde et demeure aujourd'hui encore un «incontournable» des slows amoureux. De 1955 à 1960, le groupe décroche seize disques d'or et quatre premières places au hit-parade. Parmi leurs tubes, «The Great Pretender», «My Prayer», «Harbor Lights», «Twilight Time» et «Smoke Gets In Your Eyes». En 1960, Tony Williams quittait les Platters pour une carrière solo. Taylor et Reeds sont aujourd'hui les seuls survivants de la formation d'origine. (AP et AFP.)

Le palmarès

du Festival du film

de Locarno

Le 45e Festival international du film de Locarno a décerné les prix suivants: léopard d'or, grand prix du Festival et grand prix de la ville de Locarno à «Quiyue», de Clara Law (Hong Kong et Japon); léopard d'argent et 2e prix de la ville à «Kairate», de Darezhanh Omirbaev (Kazakhstan); léopard de bronze et 3e prix de Locarno à «Die Terroristen», de Philip Groning (Allemagne); 2e léopard de bronze à «Eddie King», de Gidi Dar (Israël); prix spécial du jury à «Holozan», de Heinz Butler et Manfred Eicher (Suisse); prix du public au «Voleur d'enfants», de Gianni Amelio (Italie). Léopard d'honneur au réalisateur portugais Manoel de Oliveira (AFP.)