Accueil

Saint-Josse L'expulsion du « Gesu » est prévue ce jeudi : Un délai pour la « treizième comète » ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les occupants de la « treizième comète » seront-ils expulsés ce matin ? Ils pensent que non. Depuis deux mois, ils habitent l'ancien hospice qui jouxte l'église du Gesu, face au Botanique. Ces occupants - une cinquantaine de personnes, parmi lesquels des sans-abri - revendiquent un mode de vie communautaire.

Le bâtiment, vide depuis vingt ans, appartient aux jésuites. Ils sont en passe de le vendre pour permettre la transformation du site en un hôtel cinq étoiles. Les occupants assurent avoir reçu leur permission pour s'installer. Mais Pater Devos, administrateur de l'ASBL « Gesu », rétorque avoir été mis devant le fait accompli. Il leur avait laissé jusqu'au 17 mai pour quitter les lieux, affirmant que le bâtiment devait être vide pour la signature de l'acte de vente.

La justice a donné raison aux jésuites. L'expulsion est prévue ce jeudi matin, jour de la signature de l'acte. Alors que d'autres occupants, des commerçants..., n'ont pas été priés de partir.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs