Saint-Josse L'expulsion du « Gesu » est prévue ce jeudi : Un délai pour la « treizième comète » ?

Les occupants de la « treizième comète » seront-ils expulsés ce matin ? Ils pensent que non. Depuis deux mois, ils habitent l'ancien hospice qui jouxte l'église du Gesu, face au Botanique. Ces occupants - une cinquantaine de personnes, parmi lesquels des sans-abri - revendiquent un mode de vie communautaire.

Le bâtiment, vide depuis vingt ans, appartient aux jésuites. Ils sont en passe de le vendre pour permettre la transformation du site en un hôtel cinq étoiles. Les occupants assurent avoir reçu leur permission pour s'installer. Mais Pater Devos, administrateur de l'ASBL « Gesu », rétorque avoir été mis devant le fait accompli. Il leur avait laissé jusqu'au 17 mai pour quitter les lieux, affirmant que le bâtiment devait être vide pour la signature de l'acte de vente.

La justice a donné raison aux jésuites. L'expulsion est prévue ce jeudi matin, jour de la signature de l'acte. Alors que d'autres occupants, des commerçants..., n'ont pas été priés de partir.

Mardi, une centaine de manifestants se sont rendus chez les jésuites, à Schaerbeek. Une délégation a été reçue par Pater Devos. « Il a bien voulu nous écouter, explique Thomas Dawance, le porte-parole du mouvement. Il a demandé qu'on lui envoie une proposition de contrat d'occupation, avec des garanties pour que nous partions au moment de la réception des permis. Nous lui transmettrons cela vendredi. Nous devrions nous revoir lundi afin d'ajuster l'accord. Il nous reste donc encore de l'espoir... »

De son côté, le bourgmestre de Saint-Josse, Jean Demannez, a offert aux squatteurs d'occuper temporairement une salle louée par la commune, rue Potagère (la fameuse salle « échangée » contre l'occupation temporaire de la pyramide, vouée à devenir un centre de formation). « C'est de l'humanitaire !, rétorque Thomas Dawance. Nous voulons développer un vrai projet de vie. Au Gesu, c'est possible jusqu'à l'octroi des permis. Nous préférons nous accrocher à l'ouverture des jésuites. »