Accueil

UN LIVRE A REMONTER LE TEMPS:"NAMUR, 304 EN PICONNETTE"

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les maisons ont une mémoire, on l'a rencontrée

Un livre à remonter le temps:

«Namur, 304 en Piconnette»

Du 304, en Piconnette au 28, rue Fumal, il s'en est passé bien des choses dans cette «belle maison» des vieux quartiers de Namur, une maison qui va bientôt fêter son 260e anniversaire et qui abrite aujourd'hui la Maison de la poésie. L'historienne namuroise, Jeanine de Romrée de Vichenet vient d'en publier l'histoire, en même temps que celle du quartier dans lequel la rue Puits-Connette s'imbrique, ces rues devenues piétonnes et qui ont nom de Président, Rupplémont, des Brasseurs,...

La Piconnette, longtemps, n'a pas eu bonne réputation à Namur. Elle fut même un haut lieu de la prostitution et de la dissipation namuroise. Mais ce fut bien avant le XVIIe siècle. Même si cette réputation continua longtemps à poursuivre cette rue de Tisserands.

LE BEAU-FILS DU MAYEUR

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs