Voo ouvre son wi-fi partagé

La course-poursuite entre Voo et Belgacom sur le terrain du wi-fi partagé est, cette fois, bel et bien lancée. Depuis le milieu de la semaine, Voo a entamé l’activation de ses routeurs wi-fi qui permettront à ses clients de disposer d’une connexion internet gratuite en de très nombreux endroits lors de leurs déplacements. Ils utiliseront pour cela une partie de la bande passante des autres clients de l’opérateur lorsqu’ils se trouveront dans leur zone de couverture, en Wallonie et dans la partie de Bruxelles desservie par Voo.

D’ici la mi-février, deux cent mille « hotspots » de Voo seront mis en service. « Ce chiffre ne correspond pas au total de nos clients mais uniquement à ceux qui disposent de notre routeur wi-fi », explique le porte-parole de Voo, Patrick Blocry. Un nombre important d’abonnés disposent toujours d’un simple modem câble. Pour l’instant, Voo se refuse à communiquer son nombre total de clients internet. Le dernier chiffre rendu public, il y a quelques mois, faisait état de plus de trois cent mille abonnés.

Selon des informations parues sur le blog du revendeur Astel, le déploiement a démarré mardi pour la province de Liège et devrait être rapidement achevé. A partir de ce week-end, ce sera le tour du Hainaut. Fin janvier, ce sont les routeurs wi-fi du Namurois qui seront activés, suivis par le Brabant wallon, dès le 31 janvier, et à Bruxelles, à partir du 1er février. D’ici la mi-février, le déploiement des connexions partagées s’achèvera avec les abonnés de la province du Luxembourg. Un calendrier théorique que l’opérateur n’a cependant pas confirmé dans le détail.

Mais la couverture wi-fi que Voo veut offrir à ses abonnés ne devrait pas s’arrêter à ces deux cent mille points d’accès. A partir de l’été prochain, un accord signé avec le câblo flamand Telenet ouvrira aux clients de Voo un million de hotspots. « Cette extension du service au réseau de Telenet devrait être achevée pour la fin de l’année », précise Patrick Blocry.

Le chiffre est particulièrement symbolique. Si le calendrier est respecté, Voo et Telenet deviendront, d’ici quelques mois, leaders en Belgique pour le wi-fi partagé, loin devant Belgacom et ses six cent mille hotspots. D’autant que le câblo annonce « une bande passante partagée très confortable » pour ses clients.

Par ailleurs, des négociations sont en cours avec plusieurs opérateurs de pays limitrophes pour étendre à l’international le partenariat noué avec Telenet.

Pour utiliser le service, les clients de Voo devront s’inscrire sur le site « myvoo.be » pour obtenir un nom d’utilisateur et un mot de passe.

« Lorsque nous aurons lancé notre service de téléphonie mobile, le système sera encore amélioré, note-t-on chez Voo. Nous préparons un système de reconnaissance de l’abonné sur les routeurs wi-fi partagés par l’intermédiaire de la carte SIM de son GSM. »