Accueil Médias

Comment le numérique a réinitialisé la presse papier

En 20 ans, le web a cannibalisé le papier. Mais il l’a aussi forcé à se réinventer. En empruntant, souvent, les ingrédients du luxe : qualité, exclusivité, sélectivité... D’imprimeurs, les éditeurs ont peu à peu muté en groupes médias. Récit d’un parcours du combattant.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 9 min

Un jour, très sérieusement, le futuriste australien, Ross Dawson, a tenté de modéliser la disparition des journaux papier dans le monde. Sa « keynote », vue des millions de fois sur le web, révélait, par exemple, que la gazette ne serait plus qu’un lointain souvenir en 2017 aux États-Unis, en 2019 en Grande-Bretagne. Et en 2026 en Belgique. Le chercheur se basait alors sur deux indicateurs, jugés imparables : la courbe exponentielle de fréquentation des sites web. Et celle, glissante, des ventes de journaux.

Un an plus tôt, en 2009, Bernard Poulet, ex-rédacteur en chef du Courrier International, plombait déjà le moral des troupes. Son essai, « La fin des journaux et l’avenir de l’information », résonnait dans les rédactions comme les aboiements des cavaliers de l’Apocalypse.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par SPF Affaires étrangères , mardi 2 avril 2019, 9:19

    Philippe, Intéressante ton analyse. Un grand bonjour d'Afrique. Nicolas Nihon

Aussi en Médias

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs