Revenir à l'article

Résolution de l’ONU sur les violences sexuelles: un texte vidé de sa substance par les Etats-Unis, la Chine et la Russie