Revenir à l'article

Emmanuel André: «Le ralentissement est nettement moins rapide que la croissance des semaines précédentes»