Revenir à l'article

Lettre ouverte à Madame Wilmès: «Pourquoi ces tergiversations sur les tests sérologiques?»