Revenir à l'article

Thomas Meunier répond aux journalistes français qui ont taclé les Diables rouges: «Welcome dans le paradoxe du complexe de supériorité»