Revenir à l'article

Coronavirus: non, un tiers des patients «covid» hospitalisés ne sont pas vaccinés