Revenir à l'article

«Le seum, deux fois»: après la remontée des Bleus, la presse française chambre les Diables