Revenir à l'article

«Un soignant qui ne croit pas en la médecine n’a pas sa place à l’hôpital»