Revenir à l'article

Antoine Flahaut: «80.000 morts, n’est-ce pas là le vrai bilan politique du vivre avec le coronavirus?»