Revenir à l'article

L’Europe achèterait du gaz russe à la Chine à un prix plus élevé