Revenir à l'article

L’amiral Michel Hofman: «Pour le moment, les Ukrainiens ne semblent pas du tout disposés à aller négocier»