Présidentielle au Bélarus : Loukachenko en tête avec 79,7%

d-20200622-GGNZAQ 2020-06-22 14:45:41
 
d-20200808-GHAX12 2020-08-07 20:02:36
LEBANON-BLAST
TOPSHOT-LEBANON-BLAST-DEMO
BRAZIL PANDEMIC CORONAVIRUS COVID19
USA-TRUMP_
FILES-FRANCE-HEALTH-VIRUS-MASK-PARIS
LEBANON EXPLOSION AFT​ERMATH
Photo EPA
d-20200804-GH9GHA 2020-08-04 22:41:33
DEFENCE MELSBROEK HUMANITARIAN AID BEIRUT
TOPSHOT-INDIA-AVIATION-ACCIDENT-PLANE
Beyrouth
10880748-013
LEBANON-SECURITY_BLAST
d-20191018-3WQN9W 2019-10-25 12:28:34
Un avion C-130, avec à son bord plusieurs tonnes de matériel, a finalement décollé ce vendredi en fin d’après-midi de l’aéroport militaire de Melsbroek.
Le choix de la rédaction
  1. BLANKENBERGE MASSIVE BEACH FIGHT-GR8GFAKUB.1

    Bagarre à Blankenberge: «Une opportunité pour le Vlaams Belang»

  2. 10880871-040

    Négociations fédérales: le Roi pressé, les préformateurs un peu moins

  3. Samedi, à Beyrouth, de milliers de Libanais ont protesté contre le régime en place, quatre jours après l’explosion meurtrière au port.

    Manifestations à Beyrouth: «L’horizon reste à construire»

La chronique
  • «Vous avez de ces mots»: du rififi au Quai Conti

    Nous sommes en 1629. Neuf personnalités parisiennes, actives dans le domaine des lettres, ont pris l’habitude de se rencontrer chaque semaine au domicile d’un des leurs, Valentin Conrart. Le cardinal de Richelieu, alerté par son secrétaire, l’abbé de Boisrobert, s’intéresse à ces intellectuels qu’il prend sous sa protection. Il décide de donner à ce groupe le statut d’une compagnie littéraire dépendant de l’autorité royale, d’après le modèle qui a prévalu à Florence en 1582 pour la création de la fameuse Accademia della Crusca.

    Une académie procrastinatrice

    Les statuts de la Compagnie sont finalisés dès 1634 et officialisés le 29 janvier 1635 par des lettres patentes de Louis XIII. L’article 24 précise...

    Lire la suite

  • Premier faux pas pour la commission Covid

    En plein mois d’août, le président de la « commission spéciale en charge d’examiner la gestion de l’épidémie de Covid-19 par la Belgique » a décidé de réunir ses troupes pour entamer les travaux, avec un premier échange de vues avec les experts. Une séance de plus de trois heures qu’on peut qualifier de raté au démarrage.

    Réunion improvisée

    Le péché originel, c’était la convocation de cette réunion...

    Lire la suite