Monde

Enquête Congo Hold-up: le conflit d’intérêts «ministériel» de la société belge Semlex

Peu après la signature du contrat de production d’un passeport très onéreux avec la RD Congo, le patron belge de Semlex a noué une relation contractuelle avec le ministre des Affaires étrangères de l’époque. Un contrat de location pour un coquet appartement de Kinshasa, interrompu au moment de l’éclatement de l’affaire Semlex dans la presse.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner
Plus d'articles à la Une

France

Voir plus d'articles

Union Européenne

Voir plus d'articles

USA

Voir plus d'articles

Afrique

Voir plus d'articles

Asie-Pacifique

Voir plus d'articles