Grand format - L’histoire de la fresque «Le sacrifice d’Isaac» le long du canal à Bruxelles

Jeudi 19 janvier, 22h30
: on voit se dessiner l’épaule d’Isaac, les mains d’Abraham et le couteau, ainsi que, déjà, la main divine qui retiendra son bras.
Grands formats
Format long
 
A Charleroi, la Manufacture urbaine, qui s’est alliée avec la Brasserie du Pays noir, vise le marché carolo.
BRIGHT BRUSSELS (3)
Portes ouvertes à la ressourcerie La ch’tite fabrique.
d-20200121-3YEJAT 2020-01-21 18:10:27
Les deux années qui ont suivi le procès de son proxénète, Maïté les a passées à tenter de se 
reconstruire, mais à l’intérieur d’elle-même, «
c’était Bagdad
».
À Wavre 17
% des cellules commerciales sont désertées… Mais 48,5
% des clients disent préférer le commerce urbain au commerce périphérique. © Michel Tonneau
Mohamed, 15 mois, a rejoint la Belgique début novembre.
François de Brigode, sur le plateau du «
19h30
» sur La Une (RTBF).
Les débordements, dans le monde du football, n’épargnent personne. Ils concernent aussi les matchs impliquant des joueurs hauts comme trois pommes.
PHOTONEWS_10844073-058
La plateforme Léviathan est visible depuis le port de Césarée.
Richard Corbett.
Dans sa maison de naissance à Feluy, Melissa donne des conseils à des jeunes et futures mamans.
En 1945, lors de la libération d'Auschwitz par les Russes, un adolescent de 15 ans, rendu fou par les conditions de détention, est transporté par un soldat russe à sa sortie du camp.
La salle des bassins du PC d’AB-Inbev à Louvain.
Transpirer dans un sauna ou dans un bain chaud constitue le passe-temps favori (et la grande invention) des Finlandais.
Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10722386-053

    La taxe de congestion divise un gouvernement bruxellois en pré-campagne électorale

  2. Caroline Désir, ministre de l’Enseignement.

    Coronavirus: calme, vigilance et hygiène seront de mise dans les écoles pour la rentrée lundi

  3. d-20200129-3YKG2R 2020-01-29 15:26:34

    Brexit: l’Irlande a-t-elle crié victoire trop vite?

La chronique
  • La fable du matoufé et du guacamole

    L’hiver est là et il nous donne une bonne raison de manger des plats que les diététiciens réprouvent. Vous connaissez sans doute le matoufé, cette omelette généreuse enrichie de lardons, de farine et de lait. Une préparation « émouvante par sa simplicité », s’en émerveille la Royale Confrérie du Matoufé de Marche-en-Famenne, où je suis né. Mon père m’en avait légué la recette un jour où il pensait sérieusement à sa postérité.

    Posés sur les tranches du pain croustillant tout juste sorti du four à bois de ma mère, ces œufs brouillés étaient une partie de mon « chez moi ». Avec le sanglier « qui a une longueur d’avance », l’eau ferrugineuse des pouhons célébrés par Guillaume Apollinaire et les anecdotes que mon père puisait dans son livre culte, Dure Ardenne, d’Arsène Soreil.

    J’ai parlé de ce plat, et je l’ai parfois même préparé, au gré de mes voyages. Il avait ce goût simple, rustique, rassurant, qui, dans toutes les cultures, évoque la chaleur du cocon familial, les grandes tablées après la moisson, le foot ou...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite