Long format – Ils n’ont pas été réélus le 26 mai

d-20180511-3M46WM 2019-06-19 20:29:50
Grands formats
Format long
 
La galerie principale de Modave récolte l’eau qui ruisselle de la roche pour la déverser dans le collecteur.
RTX6CHTK
De gauche à droite
: le Britannique Lloyd George, le Français Clemenceau et l’Américain Wilson. Ils viennent de redessiner la carte de l’Europe.
L’opération planifiée pour plusieurs heures aura duré deux bonnes minutes.
Depuis le début des rassemblements en février dernier, les jeunes, tous groupes communautaires confondus - ici, un manifestant arborant les couleurs berbères -, sont le fer de lance de la contestation contre le pouvoir.
Yves Goffin et Marie (Work’Inn) peaufinent leur Dacquoise.
Mine 1
JÉROME APPRENANT ©DOMINIQUE DUCHESNES
d-20190322-3RYPV9 2019-03-22 21:58:55 (2)
Une croix blanche et rouge pour indiquer une mauvaise direction, une double bande horizontale rouge et blanche pour une continuité de sentier, une flèche pour un changement de direction
: chaque balisage a sa signification.
DOUDOU MONS (4)
Rolf Einar Fife.
CLINIQUES SAINT-JEAN
20190525_093806_HDR
Après quatre ans d’occupation nazie, les Américains furent accueillis en héros dans nos contrées.
Plusieurs milliers de personnes ont installé un camp permanent en face de l’endroit où est emprisonné Lula.
Le choix de la rédaction
  1. Image=d-20190821-3VN7N4_high

    Reynders ou Onkelinx? La Belgique n’a plus beaucoup de temps pour désigner son candidat au poste de commissaire européen

  2. Sergio Mattarella rencontrera à nouveau les chefs de partis mardi prochain qui devront lui présenter un projet de gouvernement stable permettant d’éviter un retour aux urnes anticipées.

    Italie: un nouveau mariage bancal en perspective

  3. d-20190809-3VG27J 2019-08-09 16:57:37

    Bienvenue en Gaule Belgique: Tongres et le culte diffus d’Ambiorix

La chronique
  • Lettre d’Europe: le «Vieux Monde» a encore son mot à dire, non?

    L’Union européenne est à cran. Elle émerge à peine de dix ans de crise et de croissance larvée et fait face à un ralentissement économique. Les Européens regardent, médusés, le bras de fer commercial entre Washington et Pékin – et le chaud et froid que souffle l’hôte de la Maison-Blanche. Voilà qui ne fait pas notre affaire. Logique. Tout ce qui peut entraver la croissance du commerce international est perçu, de ce côté-ci de l’Atlantique, comme une (autre) menace quasi-existentielle, qui s’ajoute à la perspective d’un Brexit sans accord et d’élections anticipées en Italie, qui pourraient donner les « pleins pouvoirs » à la Ligue et à son patron Matteo Salvini.

    On aime d’autant plus détester M. Trump qu’il n’a guère d’égards pour ses « alliés » européens. Il laisse toujours planer la menace de droits de douane sur les voitures allemandes et a prévenu que l’assouplissement de la politique monétaire européenne,...

    Lire la suite

  • Bateaux humanitaires en Méditerranée: Kafka sur nos rivages

    La Méditerranée est à double visage. Il y a celui de cette eau bleue, avec sa puissance d’attraction lumineuse où nous avons puisé nos réserves durant ces vacances. Et puis il y a l’autre, celui de cette eau qui fait office, selon les cas, de tombeau ou de prison flottante. Aujourd’hui toujours. Car rien n’est réglé pour ces bateaux qui traversent la Méditerranée à la recherche d’un port où débarquer les hommes, femmes et enfants sauvés alors qu’ils tentent de rejoindre nos rivages européens. Les remous créés par les appels à l’aide des...

    Lire la suite