Birmanie: la peur des Rohingyas face au retour de la dictature militaire

Arrestation de Rohingyas accusés d’avoir tenté de franchir illégalement la frontière birmane, en février 2020 à Rangoun: la peur de nouvelles exactions de l’armée.
Asie-Pacifique
Décodage
 
A peine nommée à la tête du comité organisateur des JO de Tokyo, Seiko Hashimoto se retrouve elle aussi en pleine tempête médiatique.
Des soldats britanniques de la Force de l’Otan sécurisent le lieu d’une attaque terroriste, le 6 mars 2020 à Kaboul.
NKOREA-POLITICS
MYANMAR-POLITICS-MILITARY
Aung San Suu Kyi.
Le leader nord-coréen Kim Jong-un.
A Rangoun, bravant les menaces de l’armée, les manifestants se sont notamment rassemblés devant le siège de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti d’Aung San Suu Kyi.
07071944
Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).
d-20201109-GJUEWW 2021-01-15 17_47_38
d-20190311-3RQ2UN 2019-03-11 09_26_00
Photo prétexte
Quelque 5,4millions de Hongkongais ont le droit d’émigrer au Royaume-Uni sous l’égide du programme pour les BNO.
A l'époque, le président chinois XI Jinping serre la main du vice-président américain Joe Biden (aujourd’hui président) lors d'une cérémonie officielle d'arrivée d'État sur la pelouse sud de la Maison Blanche à Washington D.C., le vendredi 25 septembre 2015.
Et un selfie pour fêter l’année du Buffle!
FILES-OLY-2020-2021-TOKYO-MORI
Le choix de la rédaction
  1. MASKS POSSIBLY UNSAFE FOR HEALTH

    Clap de fin pour les masques Avrox suite à de nouvelles cachotteries

  2. Au centre de vaccination de Colfontaine.

    Les couacs ne devraient pas retarder la vaccination des groupes prioritaires

  3. d-20210205-GL573W 2021-02-05 22_16_35

    Comité de concertation: accord en vue sur un élargissement de la bulle extérieure, bras de fer sur la bulle intérieure

La chronique
  • «Vous avez de ces mots»: ce {toiturier} qui tutoie les sommets

    Le salon Batibouw revient, en toute virtualité, et avec lui des pelletées de mots et d’expressions spécifiques à ces Belges qui ont une brique dans le ventre, choisissent volontiers le clé sur porte et font la fête lorsque leur maison est sous toit.

    À ce propos, comment appelez-vous l’homme – ou la femme – de l’art, qui fait ou qui répare la toiture d’une maison ? Un récent sondage effectué sur Twitter et Facebook a permis de tester, pour la Wallonie et Bruxelles, les appellations en usage. Avec quelques surprises à la clé…

    Tirons la couverture

    Évoquons d’abord les dénominations empruntées aux langues régionales, de diffusion très restreinte aujourd’hui. Selon les endroits, vous pouvez faire appel au chayteû (variantes : chèyteû, scayteû, hayteû), littéralement écailleur, c’est-à-dire celui qui place des chayes (ou...

    Lire la suite

  • Les grands masques (de l’Etat) inutiles…

    On peut difficilement envisager pire tuile pour la fiabilité et la force de conviction de la parole publique. Après des mois d’un message poussant et exhortant les gens à porter un masque buccal pour protéger les autres, ne voilà-t-il pas que le ministre de la Santé est obligé de pousser et d’exhorter à ne surtout pas porter le masque que l’Etat a distribué au motif qu’il pourrait nuire à leur santé.

    C’est sur toute une...

    Lire la suite