Le secteur horeca demande une réouverture progressive dès le 1er avril

B9723677155Z.1_20200608213537_000+GRIG4OB41.2-0
Le choix de la rédaction
  1. @Reuters

    Football Leaks: quand l’argent de Thibaut Courtois passe à Malte…

  2. d-20150428-38YTXE 2015-04-28 14_23_43

    Les jeunes ont contracté 30% de crédits immobiliers en moins

  3. Warren et Nick en plein travail.

    Le «Carnage» selon Nick Cave

La chronique
  • Visa pour la Flandre: ce que «Knack» dit de nous, les journalistes

    C’était il y a une quinzaine d’années. Le Soir avait décidé de faire appel, comme chroniqueur régulier, au journaliste français Jean-François Kahn, écrivain, ex-rédacteur en chef de l’Événement du jeudi, fondateur de Marianne. Quelques jours plus tard un SMS nous était arrivé : « Kahn, mais quelle super idée ! », signé Rik, pour Rik Van Cauwelaert, alors directeur rédacteur en chef du magazine Knack et figure clé du journalisme en Flandre. Un homme dont les éditoriaux sont redoutés et qui connaît l’âme flamande et ses ressorts politiques mieux que quiconque.

    Quelques semaines plus tard, Jean-François Kahn est de passage à Bruxelles, et nous décidons de l’inviter à dîner en conviant aussi son compagnon de chronique, Yvon Toussaint, ex-rédacteur en chef du Soir mais au fond, pourquoi pas aussi Rik Van Cauwelaert. Rendez-vous est pris « Chez Jacques », un restaurant de poisson de la place Sainte-Catherine à Bruxelles et voilà soudain une soirée avec trois « légendes » du journalisme, une Française, une Belge...

    Lire la suite

 
 
Vidéos
 
 
Partenaires