Quarantaine assouplie pour les élèves, troisième dose…: les décisions de la Commission interministérielle

d-20160619-G8F9M9 2020-02-13 14_37_58
Le choix de la rédaction
  1. Le container de Joseph Nearno va lui permettre de relancer son activité de restaurateur.

    Inondations: les premiers containers pour les entreprises livrés à Trooz

  2. d-20161128-GCF0NG 2016-11-28 20_24_14

    Les grandes banques vont diviser par deux le nombre de distributeurs

  3. 07246825

    La querelle euro-américaine perturbe la grand-messe de l’ONU

La chronique
  • La chronique «Comme on nous parle»: il n’était pas une fois

    C’est une fille qui parle anglais sur internet. Tapez son nom, vous verrez : Shauna Dewit. Elle a 22 ans, elle est belge, francophone, elle vit à Hal et étudie à Bruxelles dans une grande école de cinéma, en néerlandais. Elle est trilingue, peut-être même plus, on ne sait pas, on ne l’a jamais rencontrée. On lui a écrit sur TikTok (1,2 million d’abonnés) et sur Instagram (369.000), elle n’a jamais répondu. Les messages ont dû se noyer dans la masse.

    La masse, ce sont principalement des hommes, très amoureux. Ils la trouvent jolie, oui, avec sa jeunesse, ses longs cheveux ondulés, ses yeux verts en amandes, ses fossettes, ses grandes dents blanches, ses taches de rousseur, ses petites grimaces trop mignonnes… Mais ce qui les rend dingues, littéralement dingues, dingues à crever, dingues à se fracasser la tête contre l’écran de leur smartphone, c’est son accent.

    Paraît qu’un francophone qui parle anglais, y a rien de plus sexy. Vos ami·e·s british vous l’ont sûrement déjà dit. Mais Shauna ! Shauna ! Shauna, son accent, c’est...

    Lire la suite

  • L’Administration Biden, éléphant dans un magasin de porcelaine

    S’étonner – s’offusquer – que l’Amérique, de Biden, de Trump ou de toujours, place ses intérêts au premier rang des priorités, c’est découvrir l’eau chaude. De là que l’« America First » se décide sans égards, sans concertation ni même information, avec les partenaires et alliés européens et de l’Otan, il y a un pas détestable que vient de poser la jeune Administration du président américain – en concluant, « dans notre dos » et dans le plus...

    Lire la suite

 
 
Vidéos
 
 
Partenaires