«Aujourd’hui, l’agriculture vit sous perfusion énergétique»

Dans les élevages laitiers, la traite est un poste gourmand en énergie.
 
Il reste encore quelques bungalows sur le site (photo d’archives).
Céline Tellier vise l’éradication totale du virus au plus vite. Cela passe par une dépopulation totale de sangliers espérée pour le 30 mars. © Belga.
Les hôpitaux namurois ne forment plus qu’un seul et même réseau.
Namur
LA ROCHE
B9722270461Z.1_20200118000346_000+GK5FAP9VI.1-0.png
AVielsalm
Les zadistes sont toujours bien présents à la sablière de Schoppach et savent que l’expulsion n’est plus qu’une question de jours, ou de quelques semaines...
Le plan d’urbanisme obtenu a permis à la société Thomas et Pron de réaliser les gros aménagements au sol, dans l’ex-carrière Collignon.
L’adjudant Francis Pieters, devant le Sherman Cobra King, coordonne les opérations de restauration de véhicules au sein de l’atelier du WHI à Bastogne.
B9720021040Z.1_20190621152104_000+GAVDT9JMM.1-0
d-20191009-3WK2N7 2019-10-09 17:53:53
La bande de covoiturage n’est pas très utilisée. Le PS luxembourgeois voudrait des améliorations rapides.
d-20171125-3J6HQK 2017-11-25 20:31:35
«
A 17h, la nuit est tombée, ils savent très rapidement si les habitants sont chez eux ou non. Ils agissent à pied et passent souvent par l’arrière des maisons.
»
La secte s’est fait connaître par la médiatisation de son groupe de chanteuses «
Les Brigandes
», que l’on voit ici poser avec Jean-Marie Le Pen.
Le choix de la rédaction
  1. Quatre heures et cinq minutes
: c’est la durée du rapport que Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR) ont fait au roi Philippe mardi après-midi. © Belga.

    Négociations fédérales: ultime pression sur le PS pour se lancer avec la N-VA

  2. La connivence entre Trump et Netanyahou s’est affichée mardi à Washington.

    Proche-Orient: le plan «de paix» de Trump comble Netanyahou d’aise

  3. © Belga.

    Comment concrètement reconnaître Delphine? Nouveau désaccord…

La chronique
  • Chez les Britanniques, le départ d’Harry et Meghan anime plus que le Brexit

    Par Marc Roche

    Il y a en ce moment au 10 Downing Street un homme épanoui. Boris Johnson arbore l’air réjoui et apaisé de celui à qui Dame Fortune rend enfin belle et bonne justice après lui avoir fait si longtemps antichambre. Le Premier ministre irradie littéralement de plaisir. On le comprend. Lui qui a toujours abhorré la construction européenne se retrouve au centre de la fête du départ officiel de l’Union européenne prévu pour le 31 janvier.

    Mais quelle fête au juste ? A part une toute nouvelle pièce de monnaie de 50 pence commémorant l’événement, le largage des amarres passe inaperçu. La reprise de la course solitaire au grand large succédant à plus de quatre décennies d’arrimage au Vieux continent ne donne lieu à aucune célébration populaire. Ni feu d’artifice, ni street parties. Le début d’une ère nouvelle est marqué dans l’indifférence générale des sujets de Sa Majesté.

    Un...

    Lire la suite

  • Par Béatrice Delvaux Editorialiste en chef

    Delphine Boël reconnue par Albert II: ainsi soit-elle!

    Delphine Boël est la fille du roi Albert II. La belle affaire ! Il n’y avait plus que le roi pour le nier. Contre l’évidence – son comportement passé envers cette petite fille, sa propre connaissance des liens qui l’unissaient à elle – et contre toute sagesse. Mais surtout contre tout respect pour son enfant. Et c’est là toute la disgrâce de cette histoire.

    Aujourd’hui, Albert II déclare dans un communiqué qu’il veut mettre un terme « dans l’honneur et la dignité » à cette « ...

    Lire la suite