Les Racines élémentaires de Michel Claise: «Je suis un enfant abandonné, sauvé par mes études et mes grands-parents»

d-20200304-GFA45C 2020-03-04 10:10:07
 
Brigitte Fontaine par Mathias Walter
«
Je n’apparais jamais à personne comme une occidentalisée, même en jeans et T-shirt. Je reste une Africaine. Je reflète l’Afrique tout le temps. Et ce n’est pas seulement le foulard. C’est ma manière d’être et ces fameuses racines qui m’ont construite et ont fait qui je suis.
»
«
Tous les matins, parce qu’il y a un drapeau belge sur le chemin de la crèche, on chante la Brabançonne avec mon fils
! Je trouve dommage qu’on ne l’apprenne plus à l’école. Je regrette qu’il n’y ait pas chez nous un sens du patriotisme.»
IMG_2620
belgaimage-146306470-full
Diane von Furstenberg devant les deux portraits que son ami Warhol a fait d’elle et une photo signée d’un autre de ses amis très proche, François-Marie Banier (connu pour sa proximité avec SHAPE \* MERGEFORMAT ? Bettencourt de l’Oréal)
DELPHINE HORVILLEUR
«
La Monnaie 
! C’est ici que j’ai découvert mes premiers spectacles quand j’étais ado que mes parents m’emmenaient voir. Son directeur Peter de Caluwe y a fait venir «
Vessel
» sans l’avoir vu. Et il y a dix ans, on y créait «
Babel
» avec Larbi. Enfin, c’est quand même ici que la Belgique a surgi
: une révolution commencée par les arts
! Et c’est aujourd’hui la seule institution fédérale qui connecte encore notre Belgique divisée».
Esmeralda de Belgique.
d-20200121-3YE49T 2020-01-21 10:49:43
«
Dans la famille, je n’étais pas le boute-en-train. Tout le monde est toujours très étonné de ce que je suis devenu
».
Edouard Louis.
«
Si ça avait marché avec John Barry, je serais encore là à faire couler son bain et chauffer sa soupe de tortue.
»
«
Quand je regardais Ardisson à la télé, quand j’avais seize ans, je me fantasmais interviewé par lui. Et puis un jour c’est arrivé… et ça a été le pire moment télé de ma vie.
»
d-20191212-3XR48N 2019-12-12 14:55:27
Les racines de Pierre Wynants sont place Rouppe, où la prodigieuse cave compte pas moins de 25.000 bouteilles. Son petit-fils Loïc y travaille en salle et comme sommelier.
Le choix de la rédaction
  1. A la Casa, certains étudiants portent même le masque entre leurs gorgées de bière.

    A Louvain-la-Neuve, la chasse aux soirées pirates

  2. belgaimage-168437410-full

    Négociations fédérales: les coulisses d'une semaine décisive

  3. d-20200304-GFA45C 2020-03-04 10:10:07

    Les Racines élémentaires de Michel Claise: «Je suis un enfant abandonné, sauvé par mes études et mes grands-parents»

La chronique
  • La chronique de Carta Academica: «Les femmes et le rejet de l’Autre»

    Actuellement, à travers toute l’Europe, on observe un durcissement politique : les partis qui prônent le repli identitaire ont le vent en poupe. Montée des nationalismes et communautarismes, fermeture des frontières, diminution de la sécurité – de la solidarité – sociale, rejet de l’étranger, refus de l’autre. Ceci est concomitant avec un discours « politiquement correct » d’inclusion, de lutte contre la discrimination, de refus du refus de l’autre.

    À cet égard, les combats en faveur de l’égalité entre hommes et femmes semblent singulièrement révélateurs, et les approches féministes particulièrement riches pour la réflexion. Pourquoi ? Parce que si l’on reconnaît que nos structures sociales ont été conçues par et pour des hommes (une situation historiquement avérée) et que, malgré des évolutions saluées et salvatrices, le masculin y est encore considéré comme l’universel et le supérieur...

    Lire la suite

  • Coronavirus: une gestion trop souvent erratique

    Le Financial Times et le Wall Street Journal ont salué la manière dont l’Italie gère la pandémie. Elle serait un modèle du genre, loin, très loin devant l’Espagne, la France et le Royaume-Uni. Plus au nord, c’est la Suède qui serait l’exemple à suivre, elle dont le pari sur l’immunité collective fut tant décrié au printemps dernier.

    Comparaison n’est pas raison, l’Italie et la Suède ne sont pas la Belgique, mais il faut bien se demander pourquoi les courbes statistiques restent...

    Lire la suite