Goldorak met le cap sur Bruxelles

«Black Jack», par Osamu Tezuka, cello panoramique (25 x 62 cm) représentant les deux personnages principaux dans un intérieur japonais (1993, estimé 1.000-2.000 €).
 
Pas de possession utile pour le voleur d’une œuvre d’art.
Van Gogh, « Scène de rue à Montmartre », 1887.
Chez Rops, une paire de grands vases de style Louis XV en porcelaine de Chine bleu cobalt, armatures en bronze à décor de rocailles, socles en bois peint et doré. Estimation: 5.000 - 7.000 euros.
Foujita.
L’Atlas d’Ortelius.
HONG KONG-ART-AUCTION-BASQUIAT
A l’Hôtel de vente Legros  à Verviers,  ce dessin  du Barocci est mis en vente  ce jeudi.  Les Offices  à Florence, le Louvre à Paris ou encore la National Gallery à Washington possèdent des œuvres  du même type de cet artiste. Estimé entre 20.000 et 30.000 euros, il pourrait faire un résultat nettement plus élevé.
Disparu il y a bientôt vingt ans, Morris a galopé sa vie entière dans l’ombre de Lucky Luke, le plus célèbre cow-boy de l’histoire de la bande dessinée. Ce dessin à l’encre de Chine a été imaginé pour une campagne publicitaire de figurines en latex offertes par le journal Spirou, en 1961, à l’âge d’or de la série. A l’époque, les héros avaient encore le droit de fumer… La maîtrise des ombres est remarquable et le trait si fluide, que l’on croirait les personnages animés. Morris était un maître absolu de la lisibilité. Dans ce dessin, dont Millon Belgique a fait le lot 593 de sa prochaine vente de bande dessinée, la ligne de l’auteur touche comme toujours à l’essentiel.
La vente en ligne d’une œuvre d’art impose de respecter des règles complémentaires.
L’œuvre luministe de la Belge Jenny Montigny est estimée de 9.000 à 10.000€.
Jef Verheyen.
Maurice Musin, huile sur aggloméré «Les chasseurs d'oiseaux». Estimée 750-1.000euros.
Le tableau de Maurice Jeannin adjugé à 23.000 euros: en mauvais état (on voit nettement une déchirure dans la chevelure), un bijou du genre qui va attirer l’attention bien au-delà de la Belgique.
L’heure du changement suite au Brexit ?
FILES-US-ARTS-AUCTION
_IMG18241
Le choix de la rédaction
  1. Jordan Henderson a invité tous les capitaines des équipes de Premier League à se réunir afin de trouver une réponse commune à donner au projet de «Super League».

    Sport professionnel: la «Super League» ne date pas d’hier

  2. Le discours annuel à la nation de Vladimir Poutine sera très écouté ce mercredi. Mais, dans la foulée, les clameurs des manifestants pro-Navalny pourraient bien couvrir les propos présidentiels...

    Russie: «Ce mercredi, c’est l’un contre l’autre, le discours de Poutine ou la manifestation des pro-Navalny»

  3. Prince au Marcus Amphitheater de Milwaukee en 2001.

    Prince de retour cinq ans plus tard

La chronique
  • Et sinon, à part ça?

    C’est le voisin, la collègue, la famille, le dentiste, les copains, c’est tous ceux qu’on croise, tous ceux qu’on appelle. On démarre tranquillement sur le soleil, le boulot, les enfants, comme on l’a toujours fait, et voilà qu’irrévocablement, irrémédiablement, il se pointe : le coronavirus. Comme un gros malpoli qu’il est, sans prévenir, sans qu’on l’ait invité.

    Tous les dialogues se ressemblent désormais : « Oui, je fais des pompes et des abdos, histoire de garder la forme (appareillage tout en douceur, la mer est calme). Quoi ? Non, c’est pas les muscles, je me frotte le bras parce que j’ai un peu mal, je me suis fait vacciner hier (paf, l’iceberg !). C’est fou, avec Patrick, on s’est inscrits le même jour et lui, on l’a envoyé à Ronquières et moi, à Tubize. Lui Astra et moi Pfizer ! Quel bordel, tu y comprends quelque chose, toi (glou glou glou) ? »

    Avec ses variants : (anglais) « Sorry, sweetie, I didn’t call you back : I got it ! » (et autres) « ...

    Lire la suite

  • Nous ne sommes pas égales devant le virus

    J’en ai vraiment assez, mais bon, moi, je ne peux pas encore me plaindre. » Cette phrase, nous l’avons souvent entendue au cours des derniers mois, nous l’avons même prononcée. Parce que nous avions la chance de passer ce confinement avec un salaire, un jardin, un vaste appartement, pas d’enfants à la crèche ou scolarisés, pas de maladies graves.

    Le filtre du « genre »

    Aujourd’hui, l’analyse des impacts...

    Lire la suite