Accueil La Une Monde

Bahrein: des blindés pour réprimer les manifestations

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Bahreïn, c’est un archipel voisin de l’Arabie saoudite, du Qatar et des Emirats arabes unis dont l’économie est fortement tributaire du pétrole et qui de 2011 à 2013, ne parvint à contenir les manifestations inspirées du Printemps arabe qu’au prix de morts et de blessés. Des blindés légers vendus par la Belgique ont été, comme le démontre notre enquête, intégrés à cet appareil répressif.

En 2008, 50 de ces transporteurs de troupes belges ont été vendus, après reconditionnement, au Bahreïn, comme en attestent notamment le registre sur le commerce des armes tenu par les Nations unies et celui de l’Institut international de recherche sur la Paix de Stockholm (Sipri) .

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Le meurtre d’un livreur noir enflamme Memphis

Le pire était à craindre, vendredi soir, à Memphis, dans l’attente d’une vidéo montrant l’agression sauvage de Tyre Nichols par 5 policiers. Noirs, eux aussi. Trois ans après l’affaire George Floyd et les manifestations Black Lives Matter, la réforme de la police reste au point mort outre-Atlantique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs