Accueil Culture Musiques

Ed Sheeran, le héros un peu juste du stade roi Baudouin

Le chanteur anglais a livré vendredi le premier de ses deux concerts.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Dès 15 heures vendredi, les portes du stade roi Baudouin se sont ouvertes pour pouvoir accueillir, dès 18 heures, Cat Burns (remplacée par Dylan – rien à voir avec Bob – le samedi) et Maisie Peters à 19 heures, avant de céder la scène centrale à la vedette du jour : Ed Sheeran.

Le stade est plein de 65.000 personnes quand ce dernier arrive à 20h30. Il le sera un peu moins samedi, malgré des tickets bradés à 35 euros en dernière minute, nouvelle qui ne ravira pas celles et ceux qui ont payé le prix plein. Mais qu’importe, ils étaient chauds vendredi après une petite ondée rafraîchissante pour accueillir le petit prince des hit-parades.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Werpin Jean Luc, samedi 23 juillet 2022, 8:36

    Vous écrivez, ... En fait, on dirait qu’Ed a retenu la leçon de Johnny : « Mon p’tit gars, tu commences et tu termines fort, entre les deux, tu te débrouilles. ... » En vérité, ce sont les paroles que Maurice Chevalier adressait à Johnny Hallyday à l'occasion de son premier passage à l'Olympia .

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs