Accueil Culture Livres

Antonio Scurati remporte le prix du livre européen

L’auteur italien remporte le prix pour son livre « M, l’homme de la providence » qui retrace la naissance du fascisme en Italie.

Temps de lecture: 3 min

Le roman M, l’homme de la providence, d’Antonio Scurati, a été couronné du prix du livre européen ce lundi. Le romancier italien succède au palmarès de ce prix décerné chaque année à Christos A. Chomenidis, récompensé l’année dernière pour Niki.

Ce best-seller international retrace, sous forme de trilogie, la naissance du fascisme en Italie et la montée au pouvoir de Mussolini. La traduction française du roman a été publiée aux éditions Les Arènes, en août 2020, dans une tradition de Nathalie Bauer. C’est le second tome de la trilogie qui a été plébiscité. Dans celui-ci, Antonio Scurati raconte « les huit années pendant lesquelles la mécanique implacable du fascisme étouffe les derniers sursauts de la démocratie et propulse l’Italie dans une guerre coloniale violente en Libye », précise le résumé sur le site de l’éditeur. Le troisième tome, qui se concentre sur les années 1938 à 1941, sera publié l’année prochaine en France.

« Une bombe artistique », s’est exclamé Tiago Rodrigues, metteur en scène portugais, nouveau directeur du Festival d’Avignon et président du Prix du livre européen après le sacre de M, l’homme de la providence d’Antonio Scurati. Ce livre repose sur un travail de recherche minutieux, la consultation de documents inédits : le jury composé de correspondants des journaux européens (dont Le Soir) a voulu consacrer une œuvre sans précédent, qui parle désormais aussi hélas au présent.

« Je suis un Européen combatif depuis très jeune, pour une Europe de carrefours, de solidarité et d’hospitalité. Mon parcours artistique ne serait pas possible sans ceux qui se sont battus pour cette idée avant moi. J’accepte cet héritage et je me bats pour lui », commentait Tiago Rodrigues après l’attribution du Prix. Ajoutant : « Je trouve que l’œuvre choisie pour le Prix du livre européen contribue à cette Europe capable de se remettre en question et de ne pas échapper aux problèmes du présent et de l’avenir. Mais surtout c’est une œuvre avec une capacité d’invention et d’expérimentation littéraire qui marque notre temps. M, de Scurati, c’est une « bombe artistique ». Catarina, la pièce choc sur le fascisme de Tiago Rodrigues, sera jouée au Théâtre de Liège début décembre. Le Prix du livre européen sera remis par son président et le jury à Antonio Scurati, le mercredi 7 décembre, au Parlement européen. Un moment littéraire et politique très fort en vue, qui rappellera la venue à Bruxelles de Roberto Saviano, également lauréat du Prix il y a quelques années.

La sélection officielle du prix du livre européen comptait quatre ouvrages : Le magicien de Colm Toibin, Un regard Bleu de Lenka Hornokova-Civade et Fierté européenne de Guillaume Klossa.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une