Accueil Société Régions Wallonie

Le parlement de Wallonie fait sa mue, et ce n’est qu’un début

La modification du règlement a été approuvée ce mercredi. Plus de transparence et un meilleur contrôle des dépenses de l’assemblée. Mais il reste beaucoup de pain sur la planche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Carrément groggy après les révélations sur les agissements du greffier de l’assemblée et l’explosion des coûts des chantiers de la Maison des parlementaires et d’une jonction souterraine, le parlement de Wallonie a su réagir dans l’urgence pour adopter, ce mercredi en plénière, une modification de son règlement qui consacre un contrôle beaucoup plus sévère des budgets et des comptes. En 2022, le budget de fonctionnement alloué à l’institution et géré par le Bureau était tout de même de 89,9 millions.

Majorité et opposition ont approuvé en chœur la création d’une commission de la comptabilité qui sera chargée de « l’examen du projet de budget, de la comptabilité, des comptes et de la gestion des fonds du parlement. » Au-delà des questions purement financières, elle pourra aussi se saisir de toutes les questions relatives aux décisions prises par le Bureau. Celui-ci livrera chaque trimestre un état des lieux des engagements budgétaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lambotte Serge, mercredi 23 novembre 2022, 23:11

    C'est Marcourt qui a donné les pleins pouvoirs à l'huissier Janssens,et c'est Marcourt qui va s'occuper de la "mue": on tourne en rond et on noie tout .

  • Posté par Jef Jef, mercredi 23 novembre 2022, 20:59

    C est pas une mue que le parlement wallon doit faire mais une purge! Autour de moi de plus en plus de personnes ont une honte d être wallon à cause du système corrompu ds lequel nous sommes.En cause d une mauvaise gestion et d un ministère gangrèné par le clientelisme, la loi du moindre effort à tout niveau. La Wallonie est en faillite, il ne faudrait pas s étonner de voir un jour un grand rassemblement se faire du côté de Namur pour clamer le RAS LE BOL.

  • Posté par LAURENT Christian, jeudi 24 novembre 2022, 23:00

    Ne mélangez pas les problèmes du Parlement et ceux du "Ministère", le Service Public de Wallonie. Ce dernier est soumis aux règles de fonctionnement de tous les services publics, contrôle par la Cour des Comptes, notamment. Le clientélisme, ce sont les partis, la majorité des fonctionnaires se démarquent du clientélisme. Mais sans doute ne savez-vous pas comment cela fonctionne, comme beaucoup de citoyens.

  • Posté par Vanloo , mercredi 23 novembre 2022, 19:57

    Pourquoi faut il toujours des scandales en Wallonie pour que les choses marchent normalement. A croire que les magouilles font partie de l'ADN des hommes politiques et dans ce domaine les wallons sont très bien servis

  • Posté par D Marc, mercredi 23 novembre 2022, 17:20

    L'incompétence des membres du Bureau devient évidente mais aucune sanction contre ceux-ci? On peut mettre en place tous les contrôles que l'on veut il faut trouver des hommes/femmes compétents et honnêtes. Si l'on ne change pas les membres du Bureau rien ne changera.

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs