Accueil Belgique Politique

Pouvoir d'achat: vers une prime unique pour compenser le gel des salaires

Le gouvernement cale sur la répartition de l’enveloppe bien-être. Par contre, négocier une prime unique dans les entreprises bénéficiaires semble faire consensus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

On semble loin du compte. Le gouvernement planche encore et toujours sur la répartition de l’enveloppe bien-être et sur un geste visant à compenser l’absence de hausse des salaires pour les deux prochaines années pour certains travailleurs. Et prétendre que l’on est proche d’un accord serait mentir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Nadobny Philippe, vendredi 25 novembre 2022, 10:13

    Le titre de l'article de Joel Laurent ce 25/11 est il correct ? : "Pouvoir d'achat : vers une prime unique pour compenser le gel de salaires" puis "Le gouvernement planche encore et toujours sur la répartition de l’enveloppe bien-être et sur un geste visant à compenser l’absence de hausse des salaires pour les deux prochaines années pour certains travailleurs". Il me emble qu'il existe un mécanisme appelé indexation des salaires sur l'inflation doublé dans la plupart des commissions paritaires d'une augmentation à l'ancienneté. Je ne vois ici aucun gel des salaires... il eût été plus juste de parler de gel de l'augmentation des salaires au delà des 10-12% d'augmentation annuels déjà réalisés ou en passe de l'être pour certaines commissions paritaires. Avec des articles comme cela on finirait par penser que les salaires en Belgique sont "gelés". Je demande d'être précis à l'avenir dans les articles et notamment dans les titres. Merci

  • Posté par R B, vendredi 25 novembre 2022, 19:55

    @Chalet Alain Non, je souhaite que le GVT fasse marche arrière à + de 30 ans d'austérité. et non pas un chèque au bon vouloir des entreprises ( qui est en plus déductible des impôts, encore plus ridicule... ).

  • Posté par Chalet Alain, vendredi 25 novembre 2022, 16:09

    RB, le gouvernement n'a plus d'argent. Vous voulez payer plus de taxes et d'impôts?

  • Posté par R B, vendredi 25 novembre 2022, 11:22

    Les salaires hors indexations sont gelés. C'est pourtant évident. Ils auraient pu aussi nommer l'article "Lutte pour le pouvoir d'achat, le gouvernement ne prévoit aucune mesure pour limiter la casse", ou encore "Pansement sur une jambe de bois: Le gvt incapable de compenser le gel causé par la suédoise". Quitte à proposer des titres partisans...

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 25 novembre 2022, 9:02

    Donc en gros, les hyper-cons-servateurs veulent éviter une indexation des allocations pour pouvoir maintenir les salaires artificiellement bas au profit des actionnaires et des dirigeants. Singulière manière d'honorer les travailleurs! Pour faire accepter ceux qui travaillent pour un salaire de misère et qui se tuent à gagner leur vie, il faut agiter les hochets du bouc émissaire (ces méchants immigrés) et assurer la populasse qu'il y aura toujours plus mal lotis qu'eux. Le pire est que ceux qui croient à ces bernettes pullulent sur ce foirum!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs