Accueil Sports Coupe du monde

Jean-Michel Larqué: «Ça me fait mal de voir les Diables tomber aussi bas sur le plan technique»

Notre consultant Jean-Michel Larqué donne son avis sur la Coupe du monde au Qatar.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 3 min

1 « Les nuits du sélectionneur argentin doivent tout de même être un peu moins agitées que celles de son homologue allemand »

« L’Argentine et l’Allemagne se sont étalées de tout leur long lors du premier match. Mais avec des répercussions moindres puisque l’Alibeceste bénéficie d’un petit miracle : le Mexique, son adversaire de samedi, et la Pologne ont fait match nul (0-0), ce qui n’est pas le cas de la Mannschaft dont l’autre match de poule a engendré un très large vainqueur, l’Espagne qui a revu ses gammes et ses arpèges en fanfare contre le Costa Rica (7-0).

Les nuits du sélectionneur argentin doivent donc être un peu moins agitées que celles de son homologue allemand car ce dernier est contraint de battre la Roja, ce dimanche. Rien que ça ! Avec quelles armes ? Je me le demande bien car depuis Miroslav Klose, le football allemand ne s’est plus montré capable de former un seul avant-centre de calibre international. Pourtant, il fut un temps où les chaînes de production carburaient à plein régime avec les Seeler, Müller, Hoeness, Rummenigge, Hrubesch, Völler, Klinsmann, Bierhoff et Klose. Ils ont tous empilé des buts qui ont offert des titres à leur sélection.

Aujourd’hui la situation est grave car les désillusions s’enchaînent depuis l’élimination allemande au premier tour du Mondial 2018 et un Euro 2020 ponctué par une élimination en 8es de finale. Alors, qui pour le faire devant ? Personne !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par cordier laurent, samedi 26 novembre 2022, 20:48

    C'est ce qui pose problème chez les commentateurs francais. Qu'ils soient fiers des prouesses de leur équipe est une chose, mais qu'ils se moquent de celles qui sont en difficulté en est une autre. Pour augmenter le capital sympathie de leur équipe, ils feraient mieux de fermer leurs grandes gueules.

  • Posté par Zondack Leon, samedi 26 novembre 2022, 20:48

    De Bruyne est depuis quelques années avec ce qui se fait pratiquement de mieux en terme de tacticien avec Guardiola. Il a donc raison de se plaindre de la pauvreté du jeu et de la tactique proposés lors du premier match. Son caractère exempt de langue de bois fait le reste et c'est tout à son honneur.

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Analyse Lionel Messi, le plus grand de tous les temps?

Lionel Messi enfin sur le toit du monde. L’Argentin a complété son armoire à trophées et hérite d’une place encore plus confortable à la table des plus grands. À 35 ans, il pourrait même s’offrir le luxe de présider cette assemblée de légendes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs