Accueil Culture

Le roman qui raconte la mort de Stromae

Critique rock au journal « Le Soir », Thierry Coljon met en scène la vie et le suicide de Stromae. La mort est omniprésente dans les textes de ses chansons. La poésie noire du roman apprivoise ses mystères.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Culture Temps de lecture: 5 min

Stromae est mort à New York ! La terrible nouvelle tombe en même temps sur les home page du Devoir de Montréal, du Figaro de Paris et du Soir de Bruxelles. En concert, le chanteur avait coutume de mimer le geste de se passer la corde au cou sur son tube « Te Quiero ». Il est passé à l’acte, victime d’une overdose de succès. Thierry Coljon joue de ce suicide fictif pour explorer la vie de Paul Van Haver, l’artiste de génie caché derrière le personnage de Stromae…

Stromae est mort à New York, en a-t-il été averti ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lefrancq Jean-françois, vendredi 30 septembre 2016, 19:33

    Envie de lire, car je sens un grand respect derrière votre démarche. Je vous dirai quoi après lecture. A bientôt

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs