Accueil Société

Coronavirus: les anti-vaccin et anti-masque passent à l’offensive

Il en est qui ne veulent ni des vaccins ni des masques pour contrer le coronavirus. Une action est engagée au Conseil d’Etat. Leur argumentaire fait appel à des pratiques « nazies ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La résurgence redoutée du Codiv-19 et donc d’une deuxième pandémie est redoutée par certains virologues et hommes et femmes politiques. Un Conseil national de sécurité, faisant suite au Comité de Concertation (Etat fédéral et Régions) pourrait décider jeudi de nouvelles mesures de précaution et de contraintes (confinement de zones, contrôles policiers, etc.) à la mesure des risques appréhendés.

Les transhumances vacancières n’arrangent rien et les retours de zones suspectes risquent d’encore enfler les cas de contamination. C’est le cas pour des vacanciers partis, on ne sait comment, pour des destinations exotiques, comme l’Egypte touchée par la pandémie. Pour le ministère des Affaires étrangères, « ces attitudes sont totalement irresponsables. Il ne sera pas question pour ces individus d’organiser, comme nous l’avons fait antérieurement, des opérations de rapatriement à raison de ces choix ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

45 Commentaires

  • Posté par Van Schouwburg Jean-michel, mercredi 22 juillet 2020, 17:20

    Ils sont anti-masques (entre nous des lunettes sont aussi une excellente protection car le contact peut se faire par les yeux !), soyons anti-con ...

  • Posté par WITSEL Jean-Marie, mercredi 22 juillet 2020, 15:03

    @ Marc Phoenix. A part l'insulte, vous avez des arguments? L'insulte est l'argument de ceux qui n'en ont pas!

  • Posté par Biot Philippe, mercredi 22 juillet 2020, 14:41

    La seule façon de laisser ces originaux prendre des risques, POUR EUX-MËMES c'est de ne plus les couvrir par une assurance soins de santé. ou de ne les couvrr ni en soins de santé ni en congés malaide pour ce type de maladie. En cas de contamination, rendre ces personnes civilement responsables.

  • Posté par Peeters P, mercredi 22 juillet 2020, 12:18

    Le virus Covid-19 a une taille moyenne de 100 nanomètres (ce qui est 1000 fois plus petit que le diamètre d’un cheveu humain). Les masques chirurgicaux empêchent la projection de gouttelettes émises vers l’extérieur mais Ils ne protègent pas contre l’inhalation des particules en suspension dans l’air surtout vu la taille du virus. Un FFP2 ou FFP3 oui. Les masques chirurgicaux ont une certaine efficacité pour des personnes malades, mais pour les personnes saines c'est comme le confinement pour tout le monde non prouvé.

  • Posté par Jacques DANDOY, mercredi 22 juillet 2020, 10:03

    Quelle sera l'attitude de cette "écolo" anti-masque si l'un de ses proches parents, son enfant, meurt du corona virus ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs