Accueil Culture Musiques

Simple Minds au grand cœur

Direction Of The Heart

Critique - Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

BMG.

Cela fait quarante-cinq ans que Jim Kerr et Charlie Burchill s’entendent comme larron en foire, sans jamais se lasser ni du succès ni du manque de ce même succès. Cela fait longtemps que les grandes années (80) sont passées mais les deux Écossais sont toujours inspirés pour nous livrer un album de chansons inédites. Elles sont ici, sur ce dix-huitième album studio, au nombre de neuf seulement mais pas trop brèves. Tout a commencé au printemps 2019 dans la ville natale où, au chevet de son père malade, Jim appelle Charlie pour entamer le boulot avec émotion, faire un stop à Hambourg puis terminer cela chez lui à Taormine. En sort un disque au parfum d’hier qui retrouve un peu de cette pêche caractéristique qui rappelle de bons souvenirs sans les effacer.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une