Les fédérations journalistiques condamnent l’assassinat à la voiture piégée de la journaliste maltaise

Les Fédérations européenne et internationale des Journalistes (FEJ et FIJ) condamnent l’assassinant de la journaliste d’investigation maltaise Daphne Caruana Galizia lundi. Elle était à l’origine de la révélation de plusieurs affaires de corruption à Malte et a été retrouvée morte en début d’après-midi, tuée par une bombe placée sous sa voiture. Cette journaliste a fait partie de l’enquête sur les Panama Papers.

Evoquant une «  nouvelle tragique », la Fédération européenne des Journalistes (FEJ) a présenté ses condoléances aux proches de Daphne Caruana Galizia, 53 ans.

«  Nous sommes consternés par ce nouvel assassinat d’un journaliste en Europe. Cet assassinat et ses circonstances doivent faire l’objet d’une enquête. Cela nous rappelle que la sécurité des journalistes doit toujours être considérée comme une priorité dans l’Union européenne », a réagi le président de la Fédération européenne Mogens Blicher Bjerregård.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous