Catastrophes climatiques : 98 millions de personnes touchées dans le monde

L’ouragan de catégorie 5 Dorian a violemment frappé les Bahamas début septembre avec des vents pointant à plus de 290 km/h. 673 personnes sont mortes en l’espace de quelques jours, des milliers d’habitations ont été détruites.
L’ouragan de catégorie 5 Dorian a violemment frappé les Bahamas début septembre avec des vents pointant à plus de 290 km/h. 673 personnes sont mortes en l’espace de quelques jours, des milliers d’habitations ont été détruites. - AFP

Au cours de l’année 2019, selon les estimations préliminaires du centre de recherche sur l’épidémiologie des désastres (Cred) de l’UCLouvain, 97,7 millions de personnes ont été affectées par des catastrophes climatiques. Et, parmi elles, au moins 8.466 sont décédées.

Ce bilan devrait encore s’alourdir dans les semaines à venir, l’impact de certains événements n’ayant pas été évalué de manière finale par les gouvernements. C’est notamment le cas des différentes vagues de chaleurs.

« Les vagues de chaleur et les incendies marquent une tendance à la hausse des désastres liés à la hausse des températures », observe la directrice du Cred, Debarati Guha-Sapir. « Or l’impact des vagues de chaleur est très largement sous-estimé, on ne connait que la partie émergée de l’iceberg. Très peu de recherches sont menées pour mieux connaître l’impact sur la santé des jeunes enfants, par exemple, ou sur la hausse des admissions hospitalières. Pourtant le phénomène va s’accentuer dans les années à venir. »

Chez nous, l’institut belge de la Santé a constaté une surmortalité au cours des vagues de chaleurs de l’été dernier de plus de 700 personnes. Mais il ne s’agit là que d’un constat statistique. Pour l’heure, aucun décès lié à la vague de chaleur n’est officiellement encodé.

Sur Le Soir +   - Le changement climatique, facteur de risque plutôt que cause directe

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous