Accueil Société Régions Brabant wallon

L’UCL ferme un cercle étudiant pour «traitements dégradants» et «attentats à la pudeur lors de baptême»

Le cercle MAF, réunissant les étudiants en éducation physique et en kiné, est fermé jusqu’à la fin du quadrimestre.

Temps de lecture: 1 min

L’Université catholique de Louvain a décidé de fermer le cercle MAF suite à « des constats avérés de traitements dégradants, de violences physiques et morales et d’attentats à la pudeur lors de baptême ». Une enquête a été ouverte.

Un mail du doyen de la faculté des sciences de la motricité a été envoyé aux étudiants et aux professeurs pour les prévenir de cette fermeture jusqu’à la fin du quadrimestre. En parallèle, la faculté a décidé de ne plus reconnaître la MAF comme cercle étudiant jusqu’en 2021 : en conséquence, ils perdent leur local et n’ont plus le droit d’organiser de baptêmes.

Mail1

Mail2

La MAF était déjà temporairement fermée depuis mi-octobre, comme l’indique le groupe Facebook du cercle. Une plainte aurait été déposée suite au baptême.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Delvaux Bruno, lundi 12 novembre 2018, 16:02

    Je me permets d'applaudir les Autorités académiques qui ont pris une décision courageuse et ferme. L'UCL s'est dotée d'un cadre convenu avec les organisations étudiantes. Ainsi, la Charte AUNE et la Charte des Baptêmes cadrent notamment les activités "baptismales". Ces "conventions" sont signées chaque année par les représentants des Autorités et des organisations étudiantes. Malheureusement, ces conventions ne sont pas toujours respectées. L'esprit de la seconde Charte, élaborée en 1998, consacrait le baptême comme un outil d'intégration. Dans les faits, cela s'est vérifié. Toutefois, sont apparues aussi des activités humiliantes, dégradantes, irrespectueuses de la personne humaine. Il conviendrait de les proscrire. Elles sont tout le contraire d'une intégration véritable.

  • Posté par Debois , lundi 12 novembre 2018, 15:54

    Ces baptêmes d'étudiants m'ont toujours dérangé. Sont-ils vraiment obligatoires pour se sentir inséré socialement ? Si la réponse est oui, alors c'est grave car qu'en est-il du libre arbitre ? Si en plus on y pratique des actes dégradants, ça devient franchement nauséeux.

  • Posté par Demaegd Alain, lundi 12 novembre 2018, 15:12

    Décision courageuse de l'UCL. On attendrait la même chose de la part des autorités publiques, à commencer par la police locale. En effet, les baptêmes s'accompagnent toujours de traitements dégradants qui se produisent dans l'espace public, au vu notamment de jeunes enfants.

  • Posté par Lacroix André, lundi 12 novembre 2018, 13:40

    Il est grand temps que les Autorités académiques des différentes universités prennent leurs responsabilités et interdisent une fois pour toutes ces manifestations grotesques quand elles ne sont pas dégradantes . Cela fait des dizaines d'années que ces excès ont lieu . Ne donnons plus l'occasion à quelques détraqués de pouvoir user de leur bassesse pour se "défouler " sur de jeunes étudiants et étudiantes , pas toujours aussi volontaires que certain.e.s voudraient nous le faire croire .

  • Posté par Tanghe Michel, lundi 12 novembre 2018, 13:21

    Voici des étudiants qui ont un cursus scolaire d'une quinzaine d'années derrière eux et qui ne sont en principe pas des débiles mentaux profonds. C'est inquiétant, interpelant même…

Plus de commentaires

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs