Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

«Un désastre», «génération usée»: la presse internationale sévère après la défaite des Diables contre le Maroc

Battus par le Maroc au terme d’une nouvelle prestation décevante, les Diables rouges sont désormais dos au mur avant leur troisième et dernier match de groupe contre la Croatie.

Temps de lecture: 3 min

Les Diables rouges ont déçu ce dimanche, en s’inclinant contre le Maroc (0-2) après une nouvelle prestation insipide pour leur deuxième match de groupe de la Coupe du monde. Et cette contre-performance des Diables suscite des réactions dans la presse internationale.

« La Belgique dos au mur », écrit RMC Sports, qui pointe du doigt l’attaque des Diables. « La deuxième nation au classement Fifa, en plus de prendre deux buts, a aussi été victime d’une panne offensive ». Toujours en France, Eurosport parle d’une « Belgique hors du coup » : « Les Belges ont bien tenu le ballon mais l’ont utilisé de manière ennuyeuse ».

À lire aussi 3 pour Batshuayi et Courtois, 4 pour De Bruyne: les bulletins catastrophiques des Diables rouges contre le Maroc

Du côté de l’Italie, la Gazzetta dello Sport s’est montrée encore moins tendre avec les Diables. « La Belgique est un désastre », écrit le quotidien italien. « L’équipe nationale de Martinez n’a jamais été dangereuse contre le Maroc. Romelu Lukaku est entré en jeu à la 81e minute, mais n’a pas réussi à passer. Lors de la première journée de cette Coupe du monde, il était déjà clair que ces Diables rouges étaient loin de leur niveau d’il y a quatre ans. La preuve en a été faite contre le Maroc, qui a mérité sa victoire ».

De Bruyne et Hazard en prennent pour leur grade

« De Bruyne est resté caché », a pour sa part critiqué le quotidien espagnol Marca. « Ni Hazard ni De Bruyne n’ont eu le leadership dont leur équipe avait besoin. Le Madrilène n’a encore joué qu’une heure. Il ne ressemble plus au joueur décisif dont on se souvient. »

Aux Pays-Bas, AD parle d’une génération usée. « Les Diables ont eu plus de possession de balle et d’occasions que le Maroc au cours de la première heure, mais la ‘génération dorée’ est usée ».

À lire aussi Philippe Albert débriefe Belgique-Maroc: «Les Diables sont nettement sur la pente descendante, c’était attendu mais c’est plus tôt que prévu»

Enfin le média international GOAL a rebondi sur les propos de Kevin De Bruyne, publiés ce samedi par le Guardian, estimant que les Diables, n’avaient aucune chance d’être champions du monde. « Les Diables rouges ont un jour été en tête du classement mondial de la FIFA, mais ils semblent actuellement loin d’être des prétendants au titre mondial. Avant la défaite 2-0 de la Belgique contre le Maroc, Kevin De Bruyne a admis que la soi-disant ‘génération dorée’ appartient au passé. Si l’on en juge les dernières performances de l’équipe de Roberto Martinez, De Bruyne avait raison, car c’est une équipe pleine de noms connus qui ne possède pas l’étincelle nécessaire pour courir après le trophée le plus prestigieux. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 1 décembre 2022, 11:18

    Lorsque j'ai entendu le "support" vibrant, voire assourdissant que recevait l'équipe marocaine sur place ... on aurait cru que le Maroc jouait "à domicile", contrairement à nos Diables ! >>> Depuis que chez nous, NOS Verts + NOS médias + NOS politiques + NOS Ong ont orchestré le "BASHING" du foot en le stigmatisant de TOUS les maux du moment (Lgbtqia++; Qatar; jet de soupe au musée; ministre Hadja Lahbib; etc, etc) ... comment s'étonner que l'équipe gagnante est celle qui a reçu le plus grand SOUTIEN moral !!? Même notre célèbre "O-Belgix" a participé au boycott ... oubliant que derrière la scène ... c'était nos Diables qu'ils sabordaient !! (et c'est q.q. qui n'est pas un grand fan de foot qui vous le dit).

  • Posté par Doffiny Jean-pierre, lundi 28 novembre 2022, 9:52

    Il est interpellant - voire pathétique - d'observer à quel point certains peuvent s'émouvoir, dans des proportions quasi pathologiques, des aventures ridicules d'une poignée d'enfants gâtés qui courent derrière une balle ! Ce ne serait pas encore trop grave , à l'échelle individuelle, si le psychodrame footballistique actuel n'entrainait pas son lot d'inavouables conséquences.

  • Posté par AL291160, dimanche 27 novembre 2022, 21:07

    Vous me faites rire Vous voulez viré le coach, pour le remplacer par qui ( Prud'homme) laisser moi rire Ce n'est pas Martinez qui est sûr le terrain. Mais c'est vrai,il faut un coupable

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 28 novembre 2022, 7:11

    +1

  • Posté par AL291160, dimanche 27 novembre 2022, 21:06

    Vous me faites rire Vous voulez viré le coach, pour le remplacer par qui ( Prud'homme) laisser moi rire Ce n'est pas Martinez qui est sûr le terrain. Mais c'est vrai,il faut un coupable

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb